Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Les Réseaux de collecte et de transferts (égouts)

chiffres

Chiffres clés

  • 80 agents
  • 83 000 abonnés au service de l'assainissement
  • 15 500 000 de mètres cube traités chaque année
  • 1212 kilomètres de réseaux
  • 16 stations d'épuration dont la plus grande, station de la Grange David, a une capacité de 400 000 équivalent-habitant.

Téléchargez le réglement

Téléchargez l'annexe au réglement

Formulaire de demande de transaction immobilière

Demande de branchement au réseau public d'assainissement des eaux usées

Après leur utilisation, les eaux dites usées, vont directement dans les égouts.

Le réseau d'assainissement (égouts, collecteurs, émissaires) est constitué de plus de 1200 km de canalisations. Ces eaux sont ensuite acheminées vers les 16 stations d'épuration du territoire de la métropole. L'écoulement des eaux dans le réseau s'effectue par gravité. Des stations de relèvement permettent d'assurer cet écoulement quelle que soit la configuration du terrain. Elles sont contrôlées 24 h/24 par un système de télégestion.

Les raccordements aux réseaux publics d'assainissement

Une fois parvenue aux stations d'épuration, l'eau est traitée par des procédés physique (décantation...) et biologique (utilisation de bactéries qui dégradent la pollution). La pollution éliminée est stockée sous forme de boues. Ces boues comprenant principalement des matières organiques, sont ensuite utilisées comme amendement agricole.

L'eau traitée est elle rejetée dans la Loire, l'Indre ou le Cher en fonction de la localisation.

Pour suivre le bon fonctionnement des installations, le service dispose d'une unité de contrôle qui assure les missions suivantes :

Le suivi métrologique des réseaux d'assainissement

Grâce à des mesures de débits aux endroits stratégiques du réseau.

La vérification des conformités des branchements domestiques neufs

Dans les secteurs desservis par un collecteur public d'assainissement, l'usager a l'obligation de se raccorder au réseau dans un délai maximum de 2 ans après la réalisation de branchement.

Transactions immobilières

Lors des ventes immobilières (depuis 2011), le service assainissement de Tours Métropole Val de Loire propose le contrôle de conformité du raccordement au réseau public d'assainissement eaux usées.

Pour cela, le notaire (ou le vendeur) adresse au service assainissement le formulaire de demande de transaction immobilière

Un rendez-vous lui sera proposé.

Le suivi des rejets industriels

Le déversement des effluents industriels dans le réseau public doit être autorisé par la collectivité dans la mesure où les effluents peuvent être de natures différentes et non compatibles avec le système d'épuration mis en place ou gênants pour le fonctionnement des réseaux et l'intervention des agents.

Pour une demande d’autorisation de déversement d’effluents non domestiques liés aux activités professionnelles, vous pouvez utiliser et adresser à Tours Métropole Val de Loire le formulaire de demande d’autorisation de déversement.

Pour définir les conditions de raccordement, le service assainissement établit des conventions avec les établissements les plus sensibles. Actuellement, 89 autorisations et 50 conventions de déversement d'effluents d'établissements industriels au réseau de collecte des eaux usées sont en vigueur.

Le risque inondation,  informons-nous !
  • Exposition
  • 27 nouveaux sentiers
  • Pour vélos et piétons
  • Bonnes vacances !
  • Inauguration