Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité Urbanisme
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Le CERTEM

Créé en 1995, le Centre d’Études et de Recherches Technologiques en Microélectronique (CERTeM)est une plate-forme technologique de grande envergure dédiée au développement des composants de puissance de demain. À partir de septembre 2013, les moyens techniques et humains seront regroupés dans un bâtiment de 2100m², dont 700m² de salles blanches. Le Centre d’Études et de Recherches Technologique en Microélectronique est un Groupement d'Intérêt Scientifique (GIS) entre l’université François Rabelais de Tours, l’université d’Orléans, le CNRS et le CEA Le Ripault, en partenariat avec la société STMicroelectronics.


Savoir-faire:
- Amélioration de l’efficacité énergétique des systèmes électroniques.
- Composants électroniques miniaturisés pour les équipements nomades.
- Micro-sources d’énergie.
Applications:
- Automobile.
- Informatique.
- Équipement de la maison.


Chiffres clés:
- 52 thèses soutenues.
- 47 brevets déposés.
- 46 enseignants chercheurs.
- 2 ingénieurs recherche.
- 23 doctorants et post-docs.
Depuis la création du CNRT, plus de 12 M€ ont été consacré au soutien de ce CER .

Le CEROC

Créé en 2005, le Centre d’Études et de Recherches sur les Outils Coupants (CEROC) est un laboratoire mixte mi-universitaire, mi-industriel.Il est issu d’un partenariat entre la société Sandvik Coromant, l’un des premiers fabricants mondiaux d’outils coupants en carbure de tungstène, et le Laboratoire de Mécanique et de Rhéologie (LMR) de l’Université François Rabelais. Son champ d’étude est le comportement mécanique du couple outil/matière.


Savoir-faire:
- Techniques avancées de caractérisation des surfaces: intégrité des surfaces usinées sur les métaux (y compris titane), composites et bimatériaux.
- Couple outil-matière: usure des outils de coupe pour différents types d’usinage (fraisage, tournage, etc.).
- Caractérisation de couches minces telles que les revêtements déposés PVD/CVD.
Applications:
- Automobiles.
- Plasturgie.
- Aéronautique.
- Ferroviaire.


Chiffres clés:
- 14 thèses soutenues.
- 1 brevet déposé.
- 5 enseignants chercheurs.
- 4 doctorants et post-docs.
- 1 technicien.

Le CERRP

Créé en 2008, le Centre d’Études et de Recherches en Radio-Pharmaceutique (CERRP) a pour but de développer de nouveaux médicaments pour aider au diagnostic précoce des cancers et des maladies neurodégénératives (Maladies d’Alzheimer, de Parkinson et la Sclérose Latérale Amyotrophique). La constitution du CERRP permet de créer les conditions optimales de collaboration entre partenaires publics (l’Université François Rabelais) et privés (les équipes de R&D des Laboratoires Cyclopharma) dans le domaine des spécialités radio-pharmaceutiques.


Savoir-faire:
- Développement de nouveaux médicaments radio-pharmaceutiques pour aider au diagnostic précoce des cancers et des maladies neurodégénératives.
- Méthodes d'exploration scintigraphique pour le diagnostic et le suivi de traitement.
- Imagerie petit animal.
Applications:
- Médecine nucléaire.
- Cancérologie.
- Cardiologie.
- Neurologie.
- Psychiatrie.


Chiffres clés:
- 2 thèses soutenues.
- 1 brevet déposé.
- 1 enseignant chercheur.
- 2 ingénieurs.
- 1 technicien.
- 1 assistant ingénieur.
- 3 radiopharmaciens.

Le CERMEL

Créé en 2007, le Centre d'Étude et de Recherches sur les Matériaux Élastomères (CERMEL) doit son existence au partenariat de recherche qui s'est développé entre le Laboratoire de Mécanique et Rhéologie (LMR) de l'université de Tours et l'entreprise Hutchinson. Ce Centre d’Études et de Recherches travaille sur la prédiction et l’amélioration de la durée de vie des produits industriels en étudiant le comportement dynamique des élastomères dans des conditions proches des sollicitations réelles.


Savoir-faire:
- Fatigue des élastomères.
- Étude et modélisation numérique du comportement mécanique des polymères.
- Étude de l'adhésion élastomères-fibres polymères.
- Comportement mécanique et thermique en fatigue.
- Caractérisation et validation des comportements de polymères par des applications pouvant être extrêmes.
- Faciès de rupture des produits finis.
Applications:
- Aéronautique.
- Automobile.
- Industrie.
- Santé.


Chiffres clés:
- 2 thèses soutenues.
- 4 enseignants chercheurs.
- 2 ingénieurs.
- 8 doctorants et post-docs.
- 1 technicien.

Le CERTeSens

Créé en 2011, le Centre d’Études et de Recherches sur les Techniques du Sensoriel (CERTeSens) est une structure d’accueil à vocation internationale, ouverte sur le monde scientifique et industriel concerné par la recherche, l’utilisation et la diffusion des technologies du sensoriel. Il est le fruit d’un partenariat entre l’Université de Tours et le PME tourangelles RCP Design Global, Spin Control et CQFDégustation.


Savoir-faire:
- Développement d’outils et méthodes innovants pour l'objectivation des perceptions sensorielles.
- Développement de nouveaux matériaux, matières et process permettant la conception de produits en adéquation avec les besoins du consommateur.
- Expertise et conseil pour l’élaboration deprotocoles d’études sensorielles sur-mesure (design sensoriel).
- Formation continue pour professionnels spécialisés et non spécialisés.
Applications:
- Cosmétique.
- Industrie agro-alimentaire.
- Matériaux.


Chiffres clés:
- 1 Ingénieur d'étude.
- 1 assi stant ingénieur.
- 1 technicien.

L'équipe retenue bientôt dévoilée
  • Envies de Loire
  • Top des Entreprises
  • Tours Métropole
  • Tunnel sous la Loire
  • Tramway