Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité Urbanisme
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Bio3 Institute : plateforme pour la recherche, la formation, l’emploi

Sur le parking de l’université, rue du Plat d’Etain, au cœur du futur quartier des Casernes, à Tours, s’élève un bâtiment d’avenir.
Le Bio3 Institute (prononcer bio cube), premier bâtiment construit sur le site des anciennes casernes Chauveau, abrite une plateforme d’innovation pour l’enseignement et la recherche sur les biomédicaments et les bioactifs cosmétiques. Il propose une offre de formation en alternance, du certificat de qualification professionnelle au master et doctorat et devrait accueillir 1 200 étudiants sur 10 ans en formations initiales ainsi que 4 200 étudiants en apprentissage.

160 chambres proposées par le CROUS dans la Résidence de l'alternance (inaugurée en 2016) , permettent un hébergement sur place des apprentis, c’est l’une des originalités de ce projet à vocation internationale qui conforte la place prépondérante de la région Centre Val de Loire dans le domaine de la production de médicaments.


Les biotechnologies, un enjeu mondial

Les industries du médicament et de la cosmétologie se tournent vers les biotechnologies afin d’apporter des « réponses thérapeutiques » complémentaires à celles données par les médicaments issus de la chimie. Ces traitements de nouvelle génération regroupent diverses classes de médicaments dont le point commun est de faire appel à une source biologique comme matière première du principe actif qu’ils renferment. A l’horizon 2020, les biomédicaments représenteront la moitié des médicaments utilisés.

Budget global du projet : 13,2 M€
Dont : 7,6 M€ sont apportés par le programme d’investissement d'avenir
2 M€ par la Région
600 000 € par le Conseil général d’Indre et Loire
600 000 € par Tours Métropole
218 000 € par la Fondation Philippe Maupas
Les équipements seront financés par le Labex MabImprove: 574000€, par le groupe IMT (436.000 €), par une partie de la taxe d’apprentissage de l’Université (952.000 €) et par des fonds privés de la Fondation Philippe Maupas (298 000€).

Un regard italien sur la Loire
  • Envies de Loire
  • Top des Entreprises
  • Tours Métropole
  • Tunnel sous la Loire
  • Tramway