Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Pascal Klingler,
un homme de réseaux...


Pascal Klingler, chef d'entreprise a regroupé ses trois sociétés spécialisées dans les réseaux d'assainissement Eaux Usées et Eaux pluviales sur un vaste terrain du site de la Haute Limougère 3, commercialisé par Tour(s)plus. Cet entrepreneur imaginatif ne se laisse pas arrêter par la crise et ne manque pas d'idées pour l'avenir de son secteur.

Des locaux spacieux, qui sentent encore le neuf : Pascal Klingler est fier d'accueillir visiteurs et clients dans un bâtiment de 600 m² qu'il a fait construire sur le site d'activité de la Haute Limougère 3 à Fondettes. En projet sur son terrain de 4 543 m² un bâtiment qu'il souhaite mettre en location .

Pascal Klinger
Pascal Klingler devant son entreprise

« Avoir de beaux locaux professionnels est valorisant pour notre image, mes collaborateurs qui y travaillent s'y sentent bien, c'est important, .» souligne cet homme affable et visiblement passionné par ses multiples activités liées à l'assainissement et à l'entretien des réseaux.
Depuis janvier 2010, les trois entreprises de Pascal Klingler (qui emploient 20 personnes) sont regroupées sur le site de Fondettes, au sein d'une holding, « PK investissements » . A savoir : S3C, société qu'il a crée en 1997, Réha Assainissement fondée en 2003 et RSE, lancée en 2005.( voir encadré).

« Fondettes est un bon choix, auparavant nos activités étaient dispersées entre Chambray et Saint Avertin. » précise-t-il avant d'ajouter avec malice qu'il vit toujours à Chambray les Tours, « le temps du trajet, me permets d''évacuer le stress, d'avoir un certain recul sur ma journée, j'arrive à la maison plus détendu, c'est indispensable pour moi, je préfère ne pas habiter tout près de mon lieu de travail ! »
Certes, on peut considérer que le montage de ce dossier a été particulièrement long, il a fallu beaucoup de discussions et de démarches quelquefois fastidieuses avec les acteurs concernés , pour aboutir. Le soutien actif du service développement économique de Tour(s)plus a été très appréciable dans l'aquisition de ce terrain pour un prix abordable. Ce site est bien desservi, à proximité du périphérique et pas isolé, puisque tous les terrains sont occupés.
Pascal Klingler apprécie également d'avoir pu profiter des ateliers-relais du site de la Haute Limougère qui lui ont permis de s'organiser le temps de la construction du bâtiment.

« J'ai toujours aimé travailler dehors, à l'air libre ! »

Au mur de son bureau, un maillot de football du FC Metz, floqué au dos du chiffre 50, cadeau pour son « demi siècle » et une carte ancienne de la Moselle. « La Lorraine, c'est la région de ma famille, de mes souvenirs et on ne peut pas vivre sans souvenirs ». Ce père de deux enfants est bien ancré en Touraine mais préfère se définir comme « un Européen d'origine française ».
C'est en Moselle, que tout jeune il a choisi les métiers du BTP . « J'ai toujours aimé travailler dehors, à l'air libre et voyager aussi . ».
Ce qui l'amène, à la fin des années 90 dans une entreprise de travaux publics à Joué les Tours.
La première entreprise qu'il dirige est S3C, crée en août 1997. Sa principale mission : les contrôles et diagnostic des réseaux d'assainissement Eaux Usées et Eaux Pluviales.
Sa première activité en 1997 précise Pascal Klingler, est oriantée vers des missions SPS, Coordonnateur sécurité. Ces missions préviennent des risques résultants de l'intervention d'entreprises multiples sur un même chantier et définissent les moyens en matière de sécurité.
Puis S3C a évolué vers des missions de contrôle et de diagnostic vidéo, d'essais d'étanchéité des réseaux d'assainissement. « J'ai acheté pour cela un premier camion vidéo e n novembre 1998. Lors des travaux de contrôle, on a vu qu'il y avait beaucoup de réparations à réaliser ». Ce constat a entraîné la création de Réha assainissement.
Pascal Klingler importe un procédé allemand de « gainage par l'intérieur » des réseaux, qui évite de creuser des tranchées. Les investissements sont importants avec l'acquisition d'un camion UV .

En 2005 avec l'achat d'un camion aspirateur Pascal KLINGLER crée une troisième entreprises :Réseaux Services Environnement , spécialisée dans le nettoyage des réseaux d'assainissement à l'aide de camion hydrocureur et à ce jour deux excavatrices sur camion (terrassement par aspiration). Encore un concept allemand ! Notre gérant d'entreprises ne cache pas son admiration pour le sérieux et le savoir-faire de nos voisins d'outre Rhin. Il leur achète aussi les gaines en résine polyester sensible aux rayons UV qui servent à réhabiliter les réseaux. (voir photo).

Installation d'une canalisation Réha assainissement
Installation d'un gainage par l'intérieur de la canalisation (Réha assainissement).

Camion Equipé d'une aspiratrice-excavatrice
Nettoyage des réseaux d'assainissement Eaux Usées et Eaux Pluviales par l'utilisation d'un camion équipé d'une aspiratrice-excavatrice (RSE).

« Avoir des idées et entreprendre est primordiale pour une entreprise »

« Ce qui me plait, c'est de créer, d'être innovant, d'avoir des idées. Si on a pas d'idées on meurt. Nous sommes une petite structure, il nous faut donc trouver des niches, avoir une longueur d'avance , c'est grisant, ça fait avancer » lance-t-il.
Et pour avancer, Pascal Klingler a choisi de faire confiance aux jeunes, des élèves de BTS HPE (Hygiène, propreté, environnement) qu'il forme en alternance . Est chaque année, après leur examen, 1 apprenti intégre une des société
Ils représentent 20 % de l'effectif. « On ne parle pas assez du rôle des petites entreprises du tissu local dans l'intégration des jeunes. Nous pouvons les aider s'ils sont motivés. ».
Et les résultats sont là. Les trois sociétés répondent aux appels d'offres des collectivités locales (dont Tour(s)plus) et de tous les donneurs d'ordre en matière d'assainissement.. Sa zone d'intervention s'étend partout en France et surtout sur un très grand quart ouest .
« Nos sociétés progressent, , nous sommes reconnus pour notre réaxctivité et efficacité ainsi que la qualité de notre travail. » Pascal Klingler, a confiance dans l'avenir, même si les chantiers ont subi un ralentissement, du fait de la crise économique. « Le chantier du tramway va commencer , notre objectif est de proposer nos services notamment pour les terrassement par aspiration ! »

 


Installation vidéo à l'intérieur des camions
Installation vidéo à l'intérieur du camion (S3C).

informations

Société S3C :
contrôle essai-qualité : réalise le contrôle et le diagnostic vidéo, les essais d'étanchéité, de compactage ,les essais à la fumée, la topographie des réseaux d'assainissement. Chiffre d'affaire : 800 000 €

Société Réha Assainissement :
réalise la réhabilitation de canalisations sans tranchée, par gainage et la réhabilitation de regards de visite.Chiffre d'affaire : 1,3M€

Société RSE :
Travaux de nettoyage des réseaux d'assainissement Eaux Usées et Eaux Pluviales. Terrassement par l'utilisation d'un camion équipé d'une aspiratrice-excavatrice.Chiffre d'affaires : 450 000 €*

 

Le site d'activité de la Haute Limougère
regroupe aujourd'hui sur 23,5 hectares une soixantaine d'entreprises et services regroupant 880 salariés (dont le SDIS : service départemental d'incendie et de service).

La Haute Limougère 3, déclarée d'intérêt communautaire par Tour(s)plus en 2003, est une extension de 2,5 hectares où sont notamment installés La Poste (plate forme et distribution du courrier), Védiacom (agence de communication) et EFA France (négoce de pièces détachées).La commercialisation du terrain de 4 543 m², occupé en partie par PK Investissements, a été assurée par Nathalie Guenault de Tour(s)plus qui était en contact avec M. Klingler depuis 2006.

D'ici un an et demi, le raccordement au périphérique de l'agglomération renforcera l'attractivité du site.

C'est le grand jour !
  • Historique
  • CODEV
  • Made in Val de Loire
  • Culture
  • A 10