Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité
  • A la une
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Publié le 22/03/2017

Tour(s)plus

C'est le grand jour !

Ce mercredi 22 mars, Jean-Michel Baylet, ministre de l’aménagement du territoire, apporte à Tours, le décret signé par le Premier ministre qui fait de notre territoire "Tours Métropole Val de Loire" !

Le conseil communautaire vote la transformation en métropole, le 9 mars 2017 (Léonard de Serres)

C'est une journée exceptionnelle pour les Tourangeaux. Ce mercredi, en début d'après-midi , le ministre Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales est accueilli au siège de la Métropole (quartier des 2 Lions) par le Président Philippe Briand et Serge Babary, le Maire de Tours et 1er Vice-Président de Tours Métropole Val de Loire, ainsi que par l'ensemble des conseillers métropolitiains, afin de dévoiler la nouvelle plaque "Tours Métropole Val de Loire".
Suivra, une grande manifestation à Mame, Cité de la création et du numérique à 17 h au cours de laquelle le ministre remettra officiellement au Président Briand, le décret de création de la Métropole. Cette manifestation sera aussi l''occasion de fêtrer la naissance officielle de Tours Métropole Val de Loire !

Autre moment historique et applaudi le 9 mars dernier, lorsque les élus de Tour(s)plus ont voté la transformation de la Communauté urbaine en métropole nommée "Tours Métropole Val de Loire". Lors d'un conseil communautaire exceptionnel, les délegués ont voté ce changement d'échelon qui donnera un nouvel élan à notre territoire. Les conseills municipaux des 22 communes du territoire ont ensuite fait de même un à un (sauf la commune de Saint-Pierre-des-Corps qui a voté contre).

"S'unir dans les moments importants"

Au cours du débat devant le conseil communautaire , le Président Philippe Briand a souligné que le travail de fond, mené pour atteindre ce but était "une grande leçon pour chacun d'entre nous. Il faut savoir s'unir dans les moments importants'"
Pour sa part, Serge Babary, Maire de Tours et 1er Vice-Président de Tour(s)plus, a rappeler que "dans un monde qui s'urbanise, on est plus fort ensemble"

Tours entre ainsi avec Orléans, Dijon, Toulon, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand et Metz dans le cercle fermé des 22 métropoles françaises.

Rappelons que le jeudi 16 février 2017, jour historique pour les Tourangeaux, le projet de loi portant sur "le statut de Paris et l'aménagement métropolitain" a été définitivement adopté par l’Assemblée nationale.
Ce 16 février, devant l’assemblée nationale, Jean-Michel Baylet, le ministre de l’aménagement du territoire avait souligné le volontarisme des élus d’Indre-et-Loire pour faire aboutir le dossier de Tours et donner à notre territoire un statut plus ambitieux.

« Je tiens à […] dire aux députés Briand et Gille que quand sur des sujets déterminants pour nos territoires, lorsque on sait transcender les clivages politiques, se prendre par la main et qu’on fait preuve de beaucoup de volontarisme parce qu’on a des convictions, et bien on arrive à réaliser de grandes choses ! Je suis très heureux pour Tours. […] Je suis sûr que Tours bénéficiera de ce statut de métropoles et saura l’utiliser pour le mieux. […] La France est désormais dotée de 22 métropoles ! » a souligné Jean-Michel Baylet à l’issue du vote.

Philippe Briand, s'est réjouit de ce vote avec une pensée particulière pour les collègues maires de l’agglo qui ont mené un travail considérable depuis février 2016 au service de cette ambition métropolitaine : "Chaque tourangeau peut aujourd’hui se sentir fier que son territoire retrouve ce jour toute sa place dans le top des grandes villes de France. »

"Tours Métropole c’est un jour historique, un nouveau chapitre de l’histoire de la Touraine, et un défià relever ensemble " avait souligné pour sa part Jean-Gérard Paumier, président du conseil départemental dans un communiqué.

Une métropole pour monter en puissance

En devenant « Tours Métropole » notre territoire gagnera en puissance, sera doté de nouvelles compétences, de moyens nouveaux de développement pour renforcer son attractivité, sa compétitivité. Tours Métropole pourra passer des contrats directement avec l’Etat, dans de nombreux domaines : moyens de communication, université, santé, économie-tourisme, etc..
Retrouvez ici le dossier complet sur Tours Métropole

C'est le grand jour !
  • Historique
  • CODEV
  • Made in Val de Loire
  • Culture
  • A 10