Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité
  • Les enjeux stratégiques du Contrat de Ville
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (moyenne).Augmenter la taille de la police (trés grande).Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Photo Fréderic Paillet

Le Contrat de Ville de l’agglomération tourangelle présente le territoire ainsi que les enjeux locaux sur chacune des thématiques de la politique de la ville, à l’échelle intercommunale et de chacun des quartiers. Il présente également les orientations stratégiques du contrat, fondées sur le projet de territoire de l’agglomération tourangelle. Le Contrat de Ville repose sur quatre piliers au sein desquels sont définis des axes prioritaires, des enjeux et orientations identifiés pour tendre vers des objectifs opérationnels partagés répondant aux problématiques identifiées dans l’état des lieux.

Pilier 1 : La cohésion sociale

  • Renforcer la qualité du lien social dans les quartiers prioritaires et dans l’articulation quartier / hors quartier à travers le développement d’une offre de services publics adaptée, à travers l’implication et l’expression des habitants
  • Favoriser le développement scolaire et éducatif pour la réussite de chacun : développer la scolarisation des moins de 3 ans, éviter le décrochage scolaire, développer le soutien à la parentalité
  • Favoriser la prévention et l’accès à la santé : renforcer la mobilisation et l’offre de santé, coordonner l’action santé sur le territoire et avec les enjeux de cohésion sociale.

Pilier 2 : le cadre de vie et le renouvellement urbain

  • Définir une stratégie de renouvellement urbain et de promotion de la ville durable : la Communauté d’agglomération a inscrit, dès 2001, la rénovation urbaine au cœur de son action pour renforcer l’attractivité résidentielle des principaux quartiers d’habitat social des communes et garantir la cohésion sociale et urbaine du territoire. La position centrale de ces quartiers explique la singularité de la stratégie urbaine déployée visant à renforcer leurs fonctions de centralité et leur mise en réseau à l’échelle de l’agglomération.
    Aujourd’hui 4 quartiers prioritaires du Contrat de Ville sont concernés par le nouveau programme de renouvellement urbain 2014/2024 : le quartier Sanitas à Tours (défini d’intérêt national), le quartier Maryse Bastié et le quartier Rabière à Joué-lès-Tours et Rabaterie à Saint-Pierre-des-Corps (définis d’intérêt régional). Dans cette optique, un protocole de préfiguration préparé avec les communes et les bailleurs concernés a été transmis à l’ANRU le 15 juillet 2015, destiné à préparer un programme d’opérations de renouvellement urbain afin de mieux ancrer ces quartiers du territoire de la métropole.
  • Approfondir les stratégies de peuplement et les ancrer dans le fonctionnement des quartiers prioritaires : en confortant et en adaptant les politiques d’attribution des logements sociaux pour favoriser la mixité sociale, intégrer les copropriétés privées dans les réflexions relatives à la mixité sociale et au vivre ensemble dans les quartiers, favoriser la mobilité des locataires du parc social et leurs parcours résidentiels positifs, mieux connaître le peuplement des quartiers prioritaires et ses évolutions.

Pilier 3 : le développement économique et l’emploi

  • Réduire l’écart de chômage global pour l’ensemble des actifs par : le renforcement de l’accès des habitants à l’offre de service insertion/emploi/formation, de l’efficacité des parcours vers l’emploi et de la montée en qualification et en compétence des habitants des quartiers prioritaires.
  • Mobiliser l’économie locale au profit des habitants des quartiers prioritaires : développer l’activité économique et commerciale au profit des habitants des quartiers prioritaires, articuler les compétences des habitants des quartiers prioritaires, avec les dynamiques économiques du territoire.

Pilier 4 : les valeurs de la République et la citoyenneté
Après les attentats perpétrés à Paris en janvier 2015, le gouvernement a décidé d’amplifier les efforts en faveur de l’égalité et la citoyenneté afin de renforcer la cohésion sociale et urbaine. Ces priorités se déclinent sur l’ensemble du territoire national et de manière plus prégnante dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. A ce titre, elles constituent le 4ème pilier du contrat de ville et portent sur différents thèmes visant à promouvoir les valeurs de la république. Les mesures mobilisables s’inscrivent notamment, dans le plan de mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la république du 22 janvier 2015, le plan de promotion de la citoyenneté et l’égalité du 6 mars 2015, le plan pour améliorer la mixité sociale dans le logement du 15 avril 2015, le plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme du 17 avril 2015.

Les axes prioritaires

3 grands axes transversaux sont définis dans le Contrat de Ville

- Prévenir et lutter contre toutes les discriminations, aider la jeunesse à accéder aux emplois de services civiques, à l’information, à la pratique culturelle et sportive,
- développer l’autonomie face au numérique, accroitre les mobilités sociales, géographique, européenne,
- promouvoir l’égalité Homme / Femme

Une construction hors-normes
  • Tunnel sous la Loire
  • Joué-lès-Tours
  • Tramway
  • Villes cyclables
  • Assainissement
Développement urbain