Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité Urbanisme
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (moyenne).Augmenter la taille de la police (trés grande).Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Le projet d’une 2ème ligne de tramway dans la métropole


Frédéric Paillet


La 2e ligne de tramway de Tours Métropole Val de Loire devrait être opérationnelle dans quelques années et reliera les hôpitaux Bretonneau et Trousseau. Les habitants vont pouvoir s'informer et donner leur avis pendant la concertation publique. Le projet de principe de cette nouvelle ligne qui reliera La Riche à Chambray-lès-Tours, en desservant les CHRU Bretonneau et Trousseau, a été adopté par les délégués de Tours Métropole Val de Loire. Cette deuxième ligne s’inscrit dans un projet global de transport qui vise à améliorer la qualité de vie des habitants en termes d’environnement et de mobilité notamment.

Ce projet global de transport outre la deuxième ligne de tramway , se compose de la construction de nouveaux parcs relais en connexion avec le périphérique, de l’extension du centre de Maintenance, du prolongement de la ligne A existante, jusqu’à l’aéroport Tours Val de Loire, de la création de sites propres pour le nouveau parcours de la ligne BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) « Tempo », d’une réorganisation de l’ensemble du réseau de bus, et du développement des équipements liés à la pratique du vélo au quotidien.

Sur la base de ce projet, une concertation publique sera donc organisée en avril 2018.

Qu’est-ce qu’une concertation publique ?

La concertation publique est un temps pendant lequel les habitants du territoire et toute personne concernée peut accéder aux informations relatives à ce projet, formuler des observations, des avis, des propositions sur les grands principes et les objectifs énoncés.

Afin d’aider le public à mieux comprendre les enjeux, une exposition sera organisée dans chacune des 22 communes de la métropole et à l’Hôtel métropolitain pendant la durée de la consultation. Cette exposition sera accessible aux heures habituelles d’ouverture des services et proposera :

• des panneaux de présentation du projet
• une plaquette explicative
• un dossier de concertation
• un registre sur lequel le public pourra faire part de ses avis et suggestions.


Comment s’informer sur la concertation ?

• Le public sera informé au moins 15 jours à l’avance par voie de presse et par affichage du début de la concertation.
• Des réunions publiques seront également organisées, dans les communes
• Les dates de l’exposition dans chaque commune et celles des réunions publiques seront diffusées sur le site web de Tours Métropole (www.tours-metropole.fr), sur les sites web des communes, sur les réseaux sociaux et dans la presse.


Connaitra-t-on le bilan de la concertation ?


Au terme de la concertation, ce bilan qui rendra compte des échanges et des avis exprimés, sera rendu public. Tours Métropole Val de Loire indiquera les mesures qu’elle jugera nécessaire de mettre en place pour répondre aux enseignements qu’elle tirera de cette concertation publique.
A la suite, Tours Métropole Val de Loire entreprendra toutes les études techniques et les procédures obligatoires avec les services de l’Etat (études d’impact, dossier loi sur l’eau, étude parcellaire...) afin de porter le projet à enquête publique, cela afin d’obtenir la déclaration d’utilité publique avant de réaliser les travaux.

Tours Métropole Val de Loire a saisi la Commission nationale du débat public (CNDP), une commission indépendante qui garantit le droit d’expression des citoyens et qui veille à leur participation durant le processus d’élaboration de grands projets d’aménagement. La commission a nommé un garant qui aura pour tâche de s’assurer de la cohérence de la concertation publique organisée par Tours Métropole Val de Loire sur ce projet global de transport.

________________________

Un fuseau validé
Le samedi 30 septembre 2017, les délégués de Tours Métropole Val de Loire, autorité organisatrice des mobilités, se sont réunis en commission générale afin de valider un fuseau parmi les 22 « scénarios » possibles, définis avant l’été 2017. Les élus ont donc porté leur préférence vers une ligne ouest-est, partant de La Riche en passant par la Zac du Plessis-Botanique en construction ( 1 200 logements prévus) puis par l’hôpital Bretonneau et desservant l’hôpital Trousseau sur la commune de Chambray-lès-Tours.

rue Nationale Tramway

La ligne A du tramway


La ligne A , première ligne du tramway tourangeau a été inauguré le 31 aout 2013. Elle relie le lycée Vaucansson au nord de Tours au lycée Jean-Monnet au sud de Joué-lès-Tours. La ligne compte 29 stations sur 14.8 km de parcours. Une rame passe toutes les six minutes en heure de pointe et il faut 47 minutes pour relier les deux terminus. Les arrêts Gare de Tours et Jean-Jaurès sont les plus fréquentés.

En savoir plus sur le site de Fil Bleu

Un tramway résolument design


Résolument innovant, le tram de Tours ré-invente la manière de voyager. Des assises informelles et inédites, telles que le banc, ou encore " l'espace salon" pour les personnes à mobilité réduite, ont été spécialement développées etconçues pour le tram, offrant ainsi de nouvelles postures pour le voyageur. Pour la première fois, un collectif créatif, " Ensemble(s) la ligne", réunissant designers, artistes et chercheurs autour de RCP design global, a " détourné" des objets de la ville pour les intégrer au tram : éclairage architectural, trottoir roulant, rails lumineux, fenêtres teintées, bancs publics, végétation… Rouge laqué et bois à l'intérieur du tram : une coloration asymétrique des faces intérieures.


Daniel Buren est l'artiste concepteur de l'œuvre "in situ" qui accompagne et complète le projet collectif élaboré par " Ensemble(s) la ligne". Chaque double porte est soulignée de 7 bandes verticales noires et blanches de 8,7 cm chacune, signature du travail de Daniel Buren, rappelant les célèbres colonnes Buren à Paris. Elles se prolongent sur les quais en station et remontent sur chaque totem de 6 mètres de haut, créant ainsi un repère visuel et fonctionnel pour le voyageur. Cette œuvre principale est noire et blanche en écho contemporain à l'abondance patrimoniale d'ardoise et de pierre de tuffeau de la région. Les 7 extensions de l'œuvre de Daniel Buren sont installées en périphérie de la ligne au niveau des deux parkings relais des terminus Nord et Sud, sur les places Choiseul et de la Tranchée offrant ainsi deux points de vue exceptionnels sur le fleuve et la ville, à la gare de Tours qui en accueille deux dont l'une accompagne la nouvelle liaison tram-train, sur la place de la mairie de Joué-lès-Tours avec une pergola, trait d'union entre l'agora et la ville.

Daniel Buren tramway
Daniel Buren, photo Cyril Chigot


Les spécificités du tramway tourangeau

• Une livrée " miroir d'eau de Loire "constituée de films adhésifs qui recouvrent la totalité de la rame, fruit d'un développement industriel unique au monde. Il s'agit de la première rame entièrement pelliculée de la sorte.
• Le bout avant personnalisé et conçu tel un curseur, légèrement galbé dans la partie basse pour dissimuler les pare-chocs et équipé de 2 bandeaux LED verticaux qui diffusent une lumière continue, blanche à l'avant et rouge à l'arrière.
L'écartement des rails au sol et des bandeaux leds sur la carrosserie est identique. Ces leds se poursuivent sous le tram, créant ainsi une continuité lumineuse avec les rails pour donner l'impression du curseur sur la ligne.
• 1,8 km d'APS (Alimentation Par le Sol) entre la place Choiseul et la gare de Tours, pour préserver le caractère historique du centre-ville.

bourgeon du tramway
Photo Léonard de Serres

Les autres chiffres du tramway

• 33 000 salariés desservis par le tramway
• 11 sites d'activités à proximité directe de la ligne de tramway
• 2 pépinières desservies par le tramway : Start’inbox au Sanitas et Start’ère à La Rabière
• 4 quartiers relevant de la politique de la ville sont desservis : Europe, Sanitas, Rives du Cher à Tours et La Rabière à Joué-lès-Tours
• 1 000 emplois affectés pour la réalisation de la ligne de tramway (= 200 entreprises de la métropole )
• 167 000 heures de travail réalisées dans le cadre des clauses d'insertion et de promotion pour l'emploi : des objectifs atteints à 200% !

Inauguration du Tramway - 31 août 2013

Bientot une école de pilotes de ligne à l'aéroport
  • Attractivité
  • Infrastructures
  • Economie
  • Aménagements cyclables
  • Chantier