Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

L'agglomération de Tours s'est développée au cœur d'un val inondable, qui participe largement de son identité et de son dynamisme. Mais il constitue également un élément de fragilité. Le territoire a su intégrer au fil du temps des crues de niveau faible à modéré. Pour autant, le système d'endiguement dont il bénéficie ne le met pas à l'abri de phénomènes majeurs, tels qu'ils sont survenus à plusieurs reprises au XIXème siècle. Afin de répondre à ces enjeux, le Val de Tours est conduit à se doter d’une Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation.

La première caractéristique de cette stratégie consiste dans la volonté, assumée, de maintenir le dynamisme démographique et économique au sein du val inondable. Cette vitalité sera assurée au travers d'opérations de renouvellement urbain, permettant de conserver ou de créer des champs d'expansion des crues.

Ce développement, s’il est résolu, devra aussi être résilient, au travers d’un urbanisme qui intègre les contraintes de l’inondation, dans le cadre et au-delà du Plan de Prévention du Risque d’Inondation. Cette réduction de la vulnérabilité prendra en compte, outre les logements, les fonctions stratégiques et sensibles du territoire situées en zone inondable, et faire des espaces agricoles non bâtis des outils de gestion des crues.

Notre territoire qui poursuit son développement doit améliorer les outils de sa protection contre les crues, au-delà du seul renforcement de son système d’endiguement. L’aménagement de points de surverse constitue l’un de ces outils en diminuant à la fois la vitesse de remplissage du val, celle de l’écoulement des eaux et les hauteurs de submersion. L’entretien des cours d’eau et des ouvrages qui y sont liés (levées, point bas, etc.) permettraient également de diminuer les effets d’un événement majeur.

Enfin, la stratégie fait apparaître la nécessité d’une action concertée et coordonnée de l’ensemble des acteurs concernés sur le territoire, en cas de survenance de la crise mais également dans son anticipation. Une réponse intercommunale et faisant appel à la logique de mutualisation, ainsi que la prise en compte des problématiques qui se posent aux opérateurs de réseau (gestion de l’eau, électricité et gaz, transports, etc.), sont des éléments incontournables de la réussite de cette stratégie, tout comme l’est la nécessaire acculturation des populations et des entreprises du territoire.

C'est le grand jour !
  • Historique
  • CODEV
  • Made in Val de Loire
  • Culture
  • A 10