Tours Métropole Economie et Tourisme Politique de la Ville Habitat Développement durable Sport et culture Mobilité
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Depuis sa création, en 2000, Tour(s)plus percevait en lieu et place des communes la taxe professionnelle (TP) dont elle avait unifié le taux sur l'ensemble de l'agglomération. Afin de ne pas déséquilibrer les budgets communaux, Tour(s)plus reversait aux villes l'équivalent de ce qu'elles percevaient en TP l'année précédant leur entrée dans l'agglomération, ne conservant que le surplus dégagé par l'évolution des recettes (la TP était un impôt évolutif progressant chaque année grâce au dynamisme économique du territoire).

La taxe professionnelle a été supprimée en 2010 et remplacée par la Contribution économique des entreprises qui se compose de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) dont le taux est voté par Tour(s)plus  (23,37 % pour 2016) et de la Contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) dont le montant est arrêté par l’Etat.

C'est le grand jour !
  • Historique
  • CODEV
  • Made in Val de Loire
  • Culture
  • A 10